Loading...

Les priorités régionale de l’ARS PACA

En s’appuyant sur l’observation et l’étude de l’état de santé de la population en région, le plan stratégique régional de santé, a fixé six grandes priorités dans l’ensemble des champs de son activité : la prévention, les soins ambulatoires et hospitaliers et les prises en charge médico-sociales.

Ces priorités définissent les orientations stratégiques du projet régional de santé.

Inégalités de santé

Réduire les écarts d’accès à la santé
Si les inégalités de santé ne sont pas spécifiques à la région PACA, cette dernière est caractérisée par de grands contrastes en termes de revenus, d’emploi et de logements. La population est donc particulièrement exposée aux inégalités sociales de santé. Il s’agit de permettre l’accès à la santé des personnes vulnérables économiquement ou en situation de handicap, notamment grâce à des programmes de santé ciblés sur les territoires prioritaires.

Handicap et vieillissement

Prévenir et accompagner la perte d’autonomie
L’objectif est de permettre aux personnes en situation de handicap de vivre le plus ordinairement possible, grâce notamment, au soutien à domicile et à une meilleure offre médico-sociale dans la région.

Avec 10% des habitants de la région dont l’âge est supérieur à 75 ans, l’accompagnement des personnes âgées est une priorité : le soutien à domicile, les actions de prévention et l’optimisation de l’organisation des établissements médico-sociaux s’avèrent indispensables.

Risques sanitaires

Mieux anticiper et renforcer la veille et la gestion des crises

La région PACA est soumise à des risques naturels et technologiques importants. Elle est densément peuplée.Des priorités s’imposent : améliorer la connaissance des risques sanitaires du grand public, renforcer l’information des professionnels de santé sur la gestion des risques, optimiser la veille et l’alerte et développer les outils de réponse aux alertes et de gestion des crises sanitaires.

Périnatalité et petite enfance

Promouvoir l’égalité de santé dès la naissance

La périnatalité recouvre les prises en charge de la grossesse, de la naissance, de la période néonatale (0-28 jours). La petite enfance concerne les enfants de 0 à 6 ans.
Des actions seront développées pour réduire les inégalités de santé, en matière d’éducation à la santé, de suivi des grossesses, d’assistance médicale à la procréation, d’accès à la contraception et à l’Interruption volontaire de grossesse. L’organisation de coopérations entre maternités sera renforcée.
En petite enfance, il convient notamment d’améliorer le repérage précoce, le suivi des nouveaux nés à risque et de renforcer les offres de prévention et de dépistage précoce en faveur de la petite enfance.

Maladies chroniques

Améliorer la qualité de vie et prévenir les complications
Les maladies chroniques sont devenues un enjeu sanitaire et sociétal majeur. Renforcer les actions pour prévenir les maladies chroniques lorsqu’elles sont fortement liées à des comportements et inciter au dépistage est une priorité. Il s’agit aussi de mieux les prendre en charge, notamment en rendant le patient acteur de sa santé grâce à une éducation thérapeutique renforcée et de mieux gérer les conséquences sociales et médico-sociales.

Santé mentale et addictions

Mieux soigner, mieux accompagner

En région PACA, un tiers des personnes de la région présentera une fois dans sa vie au moins un trouble de santé mentale. Avec environ 1 000 suicides par an, le suicide est une problématique saillante en PACA. L’ARS PACA entend prévenir et prendre en charge la souffrance psychique, améliorer le parcours des patients et renforcer les actions de prévention et de prise en charge des addictions.